Fermiers et Appellations d’Origine Protégées (AOP)

L’Appellation d’Origine Protégée est un label qui vise à protéger les produits agro-alimentaires provenant d’une région ou d’un terroir particulier. La plupart des personnes ignorent comment les AOP sont attribuées et ce qu’elles représentent concrètement. Et même chez les personnes qui ont une certaine compréhension de leur fondement, il y a toujours des amalgames problématiques. En effet, dans la conscience populaire, il y a une corrélation directe entre AOP et produits de la ferme, ce qui n’est aucunement le cas.

Juste indicatif de la région

Toute la mission des Appellations d’Origine Protégées c’est d’indiquer qu’un produit vient bel et bien d’une région. Il n’est en aucun cas un indicateur des modes de production, de l’identité des producteurs ou de tout autre critère qui pourrait être pris en compte. En conséquence, ce ne sont pas uniquement les petits fermiers et collectivités qui peuvent se prévaloir de ce label sur leurs produits. Les grandes corporations et multinationales qui utilisent les mêmes matières premières et emploient les mêmes méthodes de production mais à grande échelle, peuvent également apposer cette mention sur leurs produits.

La conséquence immédiate, est que les fermiers se voient confrontés à une concurrence très forte. En effet, les entreprises de grande taille n’hésitent pas à pratiquer des prix très bas sur leurs offres malgré les mentions AOP. Non seulement les fermiers ne peuvent plus compter sur les labels pour disposer d’une marge de manœuvre dans la tarification de leurs produits, mais ils subissent des amalgames qui peuvent se créer dans l’esprit des consommateurs.

On pense notamment aux scandales alimentaires touchant la production d’une entreprise avec une mention AOP. Cela introduit automatiquement une méfiance des consommateurs vis-à-vis de tous les produits qui s’en réclament. Même ceux des petits producteurs.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*