La ferme 2.0, tout savoir

La révolution industrielle a radicalement changé la façon dont les être humains se consacrent à l’agriculture et à l’élevage. En bref, les fermes d’aujourd’hui, même chez les particuliers, sont complètement différentes des exploitations agricoles des siècles précédents. Il est donc tout à fait normal qu’une telle transformation se produise à nouveau avec l’introduction de nouvelles technologies dans les pratiques des fermiers modernes.

La ferme 2.0, tout savoir

Il faut d’abord comprendre que la notion de ferme 2.0 ne fait pas référence à des technologies de modifications du génome comme pour les OGM. Ni à l’utilisation de pesticides ou aux engrais chimiques. La notion fait plutôt référence à l’utilisation de technologies informatiques dans le cadre du travail de la ferme.

Ce mariage entre technologie informatique et ferme donne naissance à des innovations tout à fait surprenantes. Il peut s’agir d’un robot désherbeur 100% autonome et programmable mis à la disposition des fermiers. Il peut s’agir d’’épouvantails qui réagissent à la proximité des oiseaux pour émettre des sons et signaux plus réalistes. Ou encore des capteurs d’humidité de la terre pour suivre de très près la santé des cultures.

Des innovations encourageantes

De telles innovations sont toujours accueillies avec méfiance. Après tout, il n’est pas évident de substituer le savoir-faire et l’estimation humaine d’une situation par des mécanismes et des algorithmes. Et avec les menaces d’automatisme grandissantes, on a toujours des raisons d’être soucieux.

Mais c’est également une aubaine pour les fermiers qui peuvent désormais avoir un millier d’yeux sur leurs cultures. Ils peuvent mettre ces technologies à contribution pour protéger efficacement leurs exploitations et en temps réel. On pense notamment aux colliers GPS sur le bétail pour ne pas en perdre un seul.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*